Balade au pays des collines le 7 octobre 2018

 

C’est dans un cadre magnifique que nous avons découvert  « le sentier enchanté ». le sculpteur Patrick Jouret a peuplé cet endroit d’étranges créatures réalisées à partir d’objets de récupération. Le soleil nous a accompagnés tout au long de la randonnée d’environ 8 km et nous étions 17 participants. Nous avons ensuite fait un détour par l’Asinerie qui se trouve à 5km au château des Mottes.

Lire la suite

Longe-côte à Dunkerque

Le dimanche 10 juin 2018, quelques adhérents de VEE ont pu s’adonner aux joies du longe-côte à Dunkerque, encadrés par Thomas Wallyn, l’inventeur de cette discipline.

Retour sur cette balade en mer du Nord organisée par VEE, en vidéo :

Marche au Bois de Boulogne

Ce vendredi 1er juin, une dizaine d’habitantes du quartier se sont retrouvées comme tous les premiers vendredi du mois, pour une balade d’environ 2 heures dans le Bois de Boulogne : moment de convivialité, de partage entre personnes du quartier, et l’occasion de faire de belles rencontres amicales.

Rendez-vous à tous ceux qui sont intéressés par cette initiative, pour la prochaine balade, le vendredi 7 septembre à 9h30 devant l’église Saint Martin d’Esquermes.

La sortie à Fromelles le 8 Avril

Fromelles, les Weppes, lieu de mémoire que le groupe de 28 randonneurs de VEE a découvert par une très belle journée de printemps ensoleillée. L’origine du nom « Fromelles » viendrait des mots « for » (voie-passage) et « meles » (bornes-limites), signifiant alors « la station sur la voie ». Le village est tristement connu pour avoir essuyé de violentes batailles lors de la guerre 1914/1948. De très nombreux soldats australiens et britanniques furent tués durant la bataille des 19 et 20 juillet 1916 (voir ci-dessous).
Le « petit » groupe s’est ainsi porté de village en village… Fromelles, Aubers, leurs clochers, leurs étangs et la campagne avec ses belles maisons et fermes restaurées. Ici, c’est le plat pays, et des témoins du passé subsistent avec les blockhaus qui marquaient la zone de conflit. Nous découvrons le site du mémorial australien, ses casemates et l’hommage aux « Cobbers » venue de si loin pour que nous puissions vivre libres. La balade s’achève à notre point de départ, le musée de Fromelles, pour une collation que ces quelques kilomètres parcourus ont fait bien appréciée.

EN SAVOIR PLUS
La bataille de Fromelles des 19 et 20 juillet 1916
( texte de Daniel Levent)
« Tard dans l’après midi du 19 juillet 1916, la 5e division britannique se lance à l’assaut des lignes allemandes, après un tir d’artillerie insuffisant.
Par leur vaillance des troupes du Commonwealth atteignent les premières tranchées allemandes au prix de pertes énormes, ils maintiennent les positions durant la nuit, mais trop exposés, ils décrochent au petit matin du 20 juillet. Ce tragique échec est à relier à des choix stratégiques trop improvisés en vue d’assurer une diversion durant la bataille de la Somme qui faisait rage à 80 Km au sud-ouest.
Le bilan des 27 heures de combat fut lourd du côté des alliés :
– 1543 soldats britanniques furent tués ou blessés ou portés disparus
– 6000 soldats australiens furent mirent hors de combat (2500 morts et 3500 blessés) Les Allemands perdirent 1200 combattants.
Petite anecdote, le caporal Adolf Hitler a tenu garnison à Fromelles du 10 mars au 25 septembre 1916, il a dû être engagé dans ce combat.  .
Leur général LUDDENDOFF reconnut, à l’époque, la vaillance des soldats australiens, mais il ne fût pas aussi élogieux envers l’Etat major anglais qui avait ordonné l’assaut…
La division australienne des « cobbers » avait débarqué à MARSEILLE le 30 juin 1916 et fut affecté immédiatement sur le front à FROMELLES. Leur premier engagement, en France, est important aux yeux des Australiens d’aujourd’hui, car c’est la première fois que l’on parle de l’AUSTRALIE en terme de nation et non de pays rattaché au Commonwealth. L’AUSTRALIE dont la population approchait à l’époque 4.5 millions d’habitants avait envoyé un corps expéditionnaire de 330 000 hommes en Europe, 60 000 furent tués.
A FROMELLES, beaucoup de soldats australiens morts tombèrent dans les positions allemandes. Ceux-ci les inhumèrent dans 8 fosses communes à proximité du bois du Faisan.
Difficiles de les identifier à la fin de la guerre, leurs dépouilles furent réunies dans un cimetière militaire anglais à l’écart de Fromelles. Le sculpteur australien CORLETT pris comme modèle l’acte héroïque du sergent S. FRASER et de ses ambulanciers qui réussirent  à sauver beaucoup de blessés abandonnés dans le nomansland après la bataille.
93 ans plus tard, environ 400 corps de soldats australiens furent encore retrouvés dans une fosse commune, ce qui décida l’AUSTRALIE et l’ANGLETERRE  à construire un nouveau cimetière militaire au centre de FROMELLES qui a été inauguré le 15 juillet 2010, jour anniversaire de la bataille. Les corps exhumés, avec tout le respect qu’on leur doit, ont été identifiés par les techniques d’investigation modernes. Celles-ci permettent à ces valeureux soldats de reposer en paix dans des tombes individuelles. Presqu’un siècle après cet événement, les Français et marcheurs que nous sommes, sommes conscients de leur sacrifice pour que nous puissions vivre dans une France libre de toute occupation. »

Lire la suite